Observatoire des tout-petits

Taux d'enfants âgés de 0 à 5 ans ayant reçu des soins dentaires

Définition de l’indicateur

Nombre d’enfants âgés de 0 à 2 ans, 3 à 5 ans ou 0 à 5 ans ayant reçu au moins un soin dentaire (correspondant à un acte diagnostic, par exemple un examen ou à un acte traitement, par exemple réparation d'une carie) parmi les enfants âgés de 0 à 2 ans, 3 à 5 ans ou 0 à 5 ans dans la population générale. 

Fait saillant provincial

Au Québec, en 2016, environ 163 000 enfants âgés de 0 à 5 ans ont consulté un dentiste pour un examen dans le cadre du programme de soins dentaires de la RAMQ, ce qui correspond à moins du tiers des enfants 0-5 ans (taux : 30,5 enfants pour 100 enfants 0-5 ans) (groupe 1). Ce taux est cependant plus élevé que celui de 2006 (28,4 enfants pour 100 enfants 0-5 ans). En 2016, les enfants plus âgés (3 à 5 ans) sont plus nombreux à avoir consulté un dentiste pour un examen comparativement aux enfants plus jeunes (0 à 2 ans) (respectivement 53,4% versus 6,7%). Les enfants plus âgés (3 à 5 ans) sont également plus nombreux à avoir reçu un traitement dentaire (par ex. pour réparer une carie) (10,3% versus 0,3% chez les 0 à 2 ans) (groupe 2).

 
 
 

Fait saillant régional synthèse

En ce qui concerne les actes diagnostics, en 2016, quatre régions (Bas-Saint-Laurent, Saguenay-Lac-Saint-Jean, Abitibi-Témiscamingue et Chaudière-Appalaches) présentent des taux d'enfants âgés de 0 à 5 ans ayant consulté un dentiste (pour un examen) supérieurs à celui de l'ensemble du Québec alors que trois régions (Montréal, Outaouais et les régions regroupées du Nord-du-Québec, du Nunavik et des Terres-Cries-de-la-Baie-James) présentent des taux inférieurs à celui de l'ensemble du Québec. La tendance observée au niveau de l'ensemble du Québec quant à la plus grande fréquentation des services de soins dentaires chez les enfants plus vieux (3 à 5 ans) comparativement aux plus jeunes (0-2 ans) s'observe également dans toutes les régions pour les actes diagnostics.

En ce qui concerne les actes traitements, en 2016, trois régions (Montréal, Côte-Nord et Laval) présentent des taux d'enfants âgés de 0 à 5 ans ayant consulté un dentiste (pour un traitement) supérieurs à celui de l'ensemble du Québec alors que sept régions (Bas-Saint-Laurent, Capitale-Nationale, Mauricie et Centre-du-Québec, Outaouais, Gaspésie - Îles-de-la-Madeleine, Chaudière-Appalaches et les régions regroupées du Nord-du-Québec, du Nunavik et des Terres-Cries-de-la-Baie-James) présentent des taux inférieurs à celui de l'ensemble du Québec. La tendance observée au niveau de l'ensemble du Québec quant à la plus grande fréquentation des services de soins dentaires chez les enfants plus vieux (3 à 5 ans) comparativement aux plus jeunes (0-2 ans) s'observe également dans toutes les régions pour les actes traitements.