Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Nombre de nouveaux prestataires du Régime québécois d'assurance parentale (RQAP)

Définition de l’indicateur

Nouveaux prestataires admissibles au régime de base ou au régime particulier, à la suite d'une naissance (incluant les interruptions de grossesse postérieure à la 19e semaine de gestation) ou d'une adoption.

Fermer

Fait saillant provincial

Après avoir connu une augmentation entre 2006 et 2013, le nombre de nouveaux prestataires du Régime québécois d'assurance parentale (RQAP) a connu une diminution de 3% entre 2013 et 2018 (passant de 129 402 à 125 639 nouveaux prestataires). Cette diminution est légèrement plus importante chez les mères (4 %) que chez les pères (1 %).

 

Fait saillant régional synthèse

Après avoir connu une augmentation dans toutes les régions du Québec entre 2006 et 2013, le nombre de nouveaux prestataires du Régime québécois d’assurance parentale (RQAP) a légèrement diminué dans toutes les régions du Québec, à l’exception de Montréal (augmentation de 3 %) et du Nord-du-Québec (augmentation de 9 %). Les régions qui ont connu les plus importantes diminutions dans le nombre de nouveaux prestataires sont l’Outaouais (diminution de 11 %) et la Côte-Nord (diminution de 13 %).

 

Source des données

Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Statistiques officielles sur les prestataires du Régime québécois d'assurance parentale, 2006 à 2018. 

Source fait saillant provincial

Observatoire des tout-petits

Source fait saillant régional

Observatoire des tout-petits

Notes

Le RQAP est un régime de remplacement de revenu offert aux travailleuses et aux travailleurs du Québec à la suite d’une naissance, d’une adoption ou d’une interruption de grossesse survenant après la 19e semaine du début de cette grossesse. Pour être admissibles au Régime, les travailleuses et les travailleurs québécois doivent : résider au Québec et être assujettis à une cotisation, avoir gagné un revenu d’au moins  2 000 $ au cours de la période de référence et connaître un arrêt de rémunération, être le parent d'un enfant et vivre habituellement avec son enfant et ne pas recevoir de prestations de maternité, parentales ni de prestations d’adoption de la part du régime fédéral ou d’un autre régime provincial.

Le Régime de base offre une plus longue durée de prestations (nombre de semaines) avec un taux moindre de remplacement du revenu hebdomadaire.
 
Le Régime particulier offre une plus courte durée de prestations (nombre de semaines) avec un taux plus élevé de remplacement du revenu hebdomadaire.

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!