Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Proportion d'enfants à la maternelle 5 ans ayant reçu les services de professionnels non enseignants à l'école selon le type de professionnel

Définition de l’indicateur

Rapport du nombre d’enfants de la maternelle 5 ans ayant déjà reçu les services d’un professionnel non-enseignant donné entre le début de l’année et le moment de l’enquête sur le nombre total d’enfants de la maternelle 5 ans.

Fermer

Fait saillant provincial

En 2017, environ 47,5 % des enfants à la maternelle ont reçu à l'école des services d'hygiénistes dentaires. Par ailleurs, la proportion d'enfants ayant reçu des services d'orthopédagogue est de 21,4 % alors qu'elle se situe à près de 9% pour les orthophonistes et les infirmières, à 4,8 % pour les psychoéducatrices et à 4,0 % pour les ergothérapeutes. Près d'un enfant sur 50 aurait reçu les services d'un psychologue (2,0%) ou d'une travailleuse sociale (1,5%).

 

Fait saillant régional synthèse

La proportion d’enfants ayant eu recours aux services d’un professionnel non-enseignant donné varie d'une région à l'autre du Québec.

 
 

Source des données

Institut de la statistique du Québec, Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle, 2012-2017.                                                                                                                                                                                       

Source fait saillant provincial

Institut de la statistique du Québec

Source fait saillant régional

Observatoire des tout-petits

Mise en garde

En 2012, les proportions d’enfants à la maternelle 5 ans ayant eu recours aux services de chacun des professionnels non enseignants suivants, orthopédagogue et professionnel de la santé dentaire, pourraient être sous-estimées. Ceci est dû au fait que, comme mentionné dans la section Concepts et définitions ci-dessus, ces deux types de professionnels non enseignants n’étaient pas offerts d’emblée parmi les choix de réponse à la question sur le sujet et que certains enseignants peuvent avoir omis de nommer ces types de professionnels dans le choix « Autres ». Il est impossible de savoir si le service reçu par les enfants est de type individuel ou collectif. Par ailleurs, les enfants reconnus comme étant des élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) au moment de l’enquête sont exclus des calculs.

Notes

Sont exclus de l’enquête, les enfants fréquentant une école qui fait partie des commissions scolaires Crie et Kativik, donc située dans les régions sociosanitaires du Nunavik (17) et des Terres-Cries-de-la-Baie-James (18) et ceux fréquentant des établissements relevant du gouvernement fédéral dans les réserves autochtones ainsi que ceux qui, selon les fichiers administratifs du MEELS ou selon les renseignements obtenus de l’école, sont reconnus comme des élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) et faisant partie d’une classe spéciale composée de plus de 50 % d’EHDAA. À ces enfants s’ajoutent tous les élèves fréquentant une école spéciale.

À noter que les enfants reconnus EHDAA présents dans une classe régulière où 50 % et moins des élèves sont considérés comme des EHDAA sont inclus dans l’enquête, mais seulement à des fins de recherche. Ils sont exclus des estimations conformément à ce qui a été fait dans les autres études semblables réalisées par l’Offord Centre for Child Studies. 

La population visée par l’EQDEM représente près de 98 % de l’ensemble des enfants de maternelle en 2011-2012.

Notes graphiques

Les comparaisons entre régions sont déconseillées. Les résultats de telles comparaisons pourraient être erronés. Certaines données du Bas-Saint-Laurent, du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de l’Estrie, de l’Outaouais, de l’Abitibi-Témiscamingue, du Nord-du-Québec, de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, de Laval et du Centre-du-Québec ont un coefficient de variation compris entre 15 % et 25 %. Elles devraient donc être interprétées avec prudence. Certaines données de la Côte-Nord et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine ont un coefficient de variation supérieur à 25 %. Il s’agit donc d’estimation imprécise fournie à titre indicatif seulement.

Les données concernant les infirmières, les psychologues, les orthopédagogues et les hygiénistes dentaires ne sont pas disponibles pour le Nord-du-Québec, pour des raisons de confidentialité.

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!