Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Proportion d’enfants de moins de 5 ans qui fréquentent un service de garde à 7 $ (tous motifs confondus) selon l’indice combiné de défavorisation matérielle et sociale du milieu de vie (IDMS) de 2011

Définition de l’indicateur

Nombre d’enfants âgés de moins de 5 ans qui fréquentent un service de garde à 7 $ (tous motifs confondus) selon l’indice combiné de défavorisation matérielle et sociale du milieu de vie (IDMS) parmi l’ensemble des enfants de moins de 5 ans.

Cet indicateur permet d’identifier, pour chacune des catégories de l’indice de défavorisation matérielle et sociale de 2011, la proportion d’enfants de moins de 5 ans qui fréquentent de façon régulière ou irrégulière des services de garde à 7 $, que ce soit en milieu familial ou en garderie ou centre de la petite enfance (CPE), et ce pour tous motifs confondus (en raison du travail ou des études des parents ou pour d’autres motifs).

Indice combiné de défavorisation matérielle et sociale du milieu de vie (IDMS)

L’IDMS comporte une dimension matérielle et une dimension sociale qui intègrent les indicateurs suivants :
Dimension matérielle :
- la proportion de personnes de 15 ans et plus sans certificat ou diplôme d’études secondaires;
- le ratio emploi/population chez les 15 ans et plus;
- le revenu moyen des personnes de 15 ans et plus.
Dimension sociale :
- la proportion de personnes de 15 ans et plus vivant seules dans leur domicile;
- la proportion de personnes de 15 ans et plus séparées, divorcées ou veuves;
- la proportion de familles monoparentales.

L’IDMS est une mesure relative de défavorisation qui ne permet pas d’identifier les familles considérées comme défavorisées (par exemple, en les classant en fonction d’un seuil fixé à l’avance), mais qui permet plutôt de déterminer les familles vivant dans des territoires défavorisés par rapport aux autres.

Fermer

Fait saillant provincial

Au Québec en 2009, environ la moitié des enfants de moins de 5 ans fréquentent un service de garde à 7 $. Les enfants de moins de 5 ans vivant dans des milieux où les conditions sont les plus défavorables à la fois sur le plan matériel et social sont les moins nombreux, en proportion, à fréquenter de tels services (45 %).

 

Fait saillant régional synthèse

La proportion d’enfants de moins de 5 ans fréquentant un service de garde à 7 $ diffère selon l’indice combiné de défavorisation matérielle et sociale du milieu de vie pour les régions de la Capitale-Nationale et de l’Outaouais et dans une moindre mesure, dans les régions de l’Estrie (p=0,073) et des Laurentides (p=0,096). Dans la région de la Capitale-Nationale, la fréquentation d’un service de garde à 7 $ est, toutes proportions gardées, la plus élevée chez les enfants vivant dans des milieux où les conditions sont plus favorables à la fois sur le plan matériel et social (68 %). Aucune différence significative n’est observée entre les enfants qui vivent dans les autres milieux (conditions moyennes : 48 %, conditions plus défavorables socialement, mais pas matériellement : 51 %, conditions plus défavorables matériellement, mais pas socialement : 48 %, conditions plus défavorables matériellement et socialement : 45 %). Dans la région de l’Outaouais, les enfants vivant dans des conditions matériellement et socialement plus défavorables sont moins nombreux en proportion à fréquenter un service de garde à 7 $ (environ 41 %) que ceux vivant dans des conditions plus défavorables matériellement, mais pas socialement (63 %) et dans une moindre mesure, ceux vivant dans des conditions plus favorables sur les deux plans (56 % p=0,063). Par ailleurs, les enfants vivant dans des conditions plus défavorables matériellement, mais pas socialement, sont proportionnellement plus nombreux à fréquenter un service de garde à 7 $ (63 %) que ceux vivant dans des conditions plus défavorables socialement, mais pas matériellement (43 %) ou des conditions moyennes (46 %).

 

Source des données

Institut de la statistique du Québec (ISQ), Enquête sur l’utilisation, les besoins et les préférences des familles en matière de services de garde, 2009.

Source fait saillant provincial

Institut de la statistique du Québec

Source fait saillant régional

Institut de la statistique du Québec

Notes

Cet indicateur a trait à la fréquentation régulière ou irrégulière d'un service de garde à 7 $.

Le terme « condition » renvoie au milieu de vie.

La version 2011 de l’IDMS basée sur les données du recensement de 2011 a été utilisée pour les analyses. Ce choix respecte la recommandation de Gamache, Pampalon et Hamel (2010) d’utiliser la version de l’indice dont l’année de recensement est la plus rapprochée de l’année couverte par les données à analyser. Par exemple, l’indice de 2006 est recommandé pour les fichiers de données de 2004 à 2008. Dans la même veine, l’indice de 2011 devrait couvrir les années de 2009 à 2013. Ce qui signifie que l’usage de l’IDMS de 2011 est approprié pour les données de l’EUSG de 2009. Toutefois, comme l’indice de défavorisation de 2011 est partiellement construit à partir d’indicateurs provenant de l’Enquête nationale auprès des ménages (ENM), il peut être affecté par la qualité moindre des estimations provenant de cette enquête (MSSS avec la collaboration de l’INSPQ, 2015).

Les deux dimensions de l’IDMS, matérielle (IDM) et sociale (IDS), ont été croisées pour permettre de distinguer les familles vivant dans les milieux les plus défavorisés simultanément sur ces deux plans.

 

Notes graphiques

Certaines données régionales affichent un coefficient de variation entre 15 % et 25 % (interpréter avec prudence) ou supérieur à 25 % (estimation imprécise, fournie à titre indicatif seulement). Télécharger le tableau des données régionales pour plus d’information.

Publications

Bigras, N., Gingras, L. et Guay, D.  (2011). Utilisation et préférences des familles quant à la garde régulière de leurs jeunes enfants selon l’indice de défavorisation. Québec : Institut de la statistique du Québec. Disponible ici.   

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!