Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Recours au congé parental

Le recours au congé parental, tant par les mères que par les pères, aurait un effet positif sur le bien-être du jeune enfant et de ses parents.

Lire la suite

Bien que peu d’études aient démontré un effet positif significatif sur le développement de l’enfant, il n’en demeure pas moins que le recours au congé parental permettrait aux parents de passer plus de temps auprès de leur enfant. Au Québec et au Canada, l’amélioration des politiques sociales a contribué à une diminution de près de 50 à 60 % du temps passé au travail par la mère au cours de la première année de vie de l’enfant. Ces politiques permettent de rassurer les parents quant à leur sécurité d’emploi une fois leur congé terminé. Les pères qui prennent un congé parental ressentiraient une satisfaction plus élevée quant au lien affectif avec leur enfant, en plus de présenter de meilleures habiletés à dispenser des soins parentaux. Ces pères s'impliqueraient davantage auprès de leur enfant et partageraient avec leur partenaire,  plus de tâches parentales et domestiques. Le recours au congé parental par la mère serait associé à une hausse de l’allaitement comme moyen exclusif de nourrir leur enfant. Au Québec et au Canada, l’amélioration des politiques sociales sur le congé parental aurait mené à une hausse de 40 % des mères qui allaitent leur enfant jusqu’à l’âge de 6 mois.

Recension

Centre de liaison sur l’intervention et la prévention psychosociales (CLIPP)

Rédaction

Centre de liaison sur l’intervention et la prévention psychosociales (CLIPP)

Références

Baker, M. et Milligan, K. (2010). Evidence from Maternity Leave Expansions of the Impact of Maternal Care on Early Child Development. Journal of Human Resources, 45(1), 1–32.

Baker, M. et Milligan, K. (2008). Maternal employment, breastfeeding, and health: Evidence from maternity leave mandates. Journal of Health Economics, 27(4), 871–887.

Haas, L. et Hwang, C. P. (2008). The impact of taking parental leave on fathers’ participation in childcare and relationships with children: Lessons from Sweden. Community, Work & Family, 11(1), 85–104.

Seward, R. R., Yeatts, D. E., Amin, I. et DeWitt, A. (2006). Employment Leave and Fathers’ Involvement with Children: According to Mothers and Fathers. Men and Masculinities, 8(4), 405–427.

Tanaka, S. et Waldfogel, J. (2007). Effects of parental leave and work hours on fathers’ involvement with their babies: Evidence from the millennium cohort study. Community, Work & Family, 10(4), 409–426.

Tremblay, D.-G. (2010). Viser la conciliation emploi-famille au Québec : des politiques pour les enfants et/ou les mères ? Informations sociales, (160), 106–113.

Fermer

Proportion d'enfants de la maternelle dont le parent est resté à la maison après sa naissance

La presque totalité des enfants de maternelle (99,5%) ont pu compter sur la présence d’au moins un parent à la maison après leur naissance pour une période plus ou moins longue. La vaste majorité des enfants (82%) ont compté à la fois sur la présence de leur mère et de leur père à un moment ou un autre après leur naissance, alors que pour environ 17% des enfants, seule la mère est restée à la maison.

En savoir plus
 

Temps passé à la maison par les parents après la naissance (ou l'adoption) de l'enfant

Près de 38 % des enfants ont une mère ayant passé plus d’un an à la maison après leur naissance et environ 14 % des enfants de maternelle ont un père ayant passé au moins 6 mois à la maison à la suite de leur naissance.

En savoir plus
 
Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!