Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Proportion des ménages ayant au moins un enfant de moins de 6 ans en situation d'insécurité alimentaire

Définition de l’indicateur

Nombre des ménages avec enfants âgés de moins de 6 ans en situation d’insécurité alimentaire par manque d’argent, au cours d’une période de 12 mois, parmi les ménages avec enfants de moins de 6 ans. 

Insécurité alimentaire des ménages

On considère qu’un ménage ayant au moins un enfant de moins de 6 ans est en situation d’insécurité alimentaire lorsque la qualité ou la quantité des aliments consommés est compromise, notamment en raison de ressources financières limitées.

On distingue :

- l’insécurité alimentaire modérée qui se manifeste lorsque certains signes montrent que la qualité ou la quantité des aliments consommés est compromise;

- l’insécurité alimentaire grave qui se traduit par les signes d’une consommation alimentaire réduite et d’habitudes alimentaires perturbées.

(Santé Canada, 2007; Statistique Canada, 2011).

Santé Canada (2007). Sécurité alimentaire liée au revenu dans les ménages canadiens. Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, cycle 2.2, Nutrition (2004). Ottawa : Bureau de la politique et de la promotion de la nutrition, Direction générale des produits de santé et des aliments, Santé Canada. (Consulté le 27 février 2013).

STATISTIQUE CANADA (2011). Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) – Composante annuelle, 2009-2010, Contenu commun, Spécifications des variables dérivées (VD), Fichiers maître et partagé. Ottawa : Statistique Canada. Disponible ici.

Fermer

Fait saillant provincial

En 2015-2016, environ un ménage québécois ayant au moins un enfant de moins de 6 ans sur dix est en situation d'insécurité alimentaire (8 % en situation d'insécurité alimentaire modéré et environ 3 % en en situation d'insécurité alimentaire grave). En 2013-2014, environ 8 % des ménages ayant au moins un enfant de moins de 6 ans étaient en situation d'insécurité alimentaire.

Cette proportion ne diffère pas significativement de celle observée en 2011-2012 (10 %) ou dans les années antérieures (10 % en 2009-2010, 9 % en 2007-2008 et 9 % en 2005) (données non présentées dans un tableau). Près de 2 % des ménages ayant au moins un enfant de moins de 6 ans sont en situation d’insécurité alimentaire grave, et ce, quelle que soit l'année de l'enquête. Quant à l’insécurité alimentaire modérée, elle touche proportionnellement moins de ménages avec enfants de moins de 6 ans en 2013-2014 qu’en 2011-2012 (environ 6 % c. 9 %).

En 2015-2016, 2011-2012, 2009-2010, 2007-2008 et 2005, l'insécurité alimentaire modérée est plus courante (en proportion) dans les ménages ayant au moins un enfant de moins de 6 ans (respectivement 8 %, 9 %, 8 %, 7 % et 7 %) que dans les ménages n’en ayant pas (environ 5% ou moins) tandis qu’en 2013-2014, on ne décèle pas de différence significative à cet égard. Quant à l'insécurité alimentaire grave, elle ne diffère pas de façon significative selon la présence ou non d’enfants de moins de 6 ans dans le ménage et ce, peu importe l’année d’enquête.

 
 
 

Source des données

Statistique Canada, Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), 2005, 2007-2008, 2009-2010, 2011-2012, 2013-2014 et 2015-2016, fichiers de partage, adapté par l'Institut de la statistique du Québec.

Source fait saillant provincial

Institut de la statistique du Québec

Mise en garde

Il faut souligner que les proportions de ménages en situation d’insécurité alimentaire en 2015-2016 et en 2013-2014 pourraient être quelque peu sous-estimées.

Notes

Le taux de non-réponse partielle (NRP) en 2013-2014 est de 5,8 % et peut entrainer des biais. Pour chacune des années antérieures, le taux de NRP est inférieur à 5 %. Étant donné que le taux de NRP pour 2013-2014 est compris entre 5 % et 15 %, une analyse de la NRP a été effectuée. Pour plus d'information, consulter les notes méthodologiques où sont présentés les résultats de cette analyse.

Notes graphiques

Certaines données affichent un coefficient de variation entre 15 % et 25 % (interpréter avec prudence) ou supérieur à 25 % (estimation imprécise, fournie à titre indicatif seulement). Télécharger le tableau des données provinciales pour plus d’information.

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!