Observatoire des tout-petits

Insécurité
alimentaire

L’insécurité alimentaire renvoie au fait de ne pas avoir accès à des aliments sains et nutritifs, en quantité suffisante.

Pendant la grossesse, elle augmente le risque de naissances de faible poids. Elle nuirait aussi au développement du lien d’attachement parent-enfant. Les enfants en situation d’insécurité alimentaire, ou vivant avec un adulte en situation d’insécurité alimentaire, sont plus à risque de présenter des  problèmes d’intériorisation (anxiété, dépression) et d’extériorisation (agressivité, hyperactivité). Leur capacité d’attention et de concentration pourrait être plus faible. Ils sont aussi plus à risque de présenter des retards en ce qui a trait à leur développement cognitif, moteur et neurophysiologique. L’insécurité alimentaire est également un prédicteur de maladies chroniques durant la petite enfance.

 

Recension

Bibliothèques du CHU Sainte-Justine

Rédaction

Observatoire des tout-petits

Références

Committee on National Statistics, Division of Behavioral and Social Sciences and Education, et al. (2013). Research Opportunities Concerning the Causes and Consequences of Child Food Insecurity and Hunger : A Workshop Summary. Washington (DC), National Academies Press (US).

Ke, J. et  Ford-Jones, E. L. (2015). Food insecurity and hunger : A review of the effects on children's health and behaviour. Paediatr Child Health, 20(2), 89-91. 

Melchior, M.,  Chastang, J. F. et al. (2012). Food insecurity and children's mental health : a prospective birth cohort study. PLoS One, 7(12), e52615

Slopen, N.,  Fitzmaurice, G. et al. (2010). Poverty, food insecurity, and the behavior for childhood internalizing and externalizing disorders. J Am Acad Child Adolesc Psychiatry, 49(5), 444-452.

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!