Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Enfants de 0-5 ans dont les deux parents ou le parent seul résident au Canada depuis moins de 5 ans

Définition de l’indicateur

Rapport du nombre d'enfants âgés de 0 à 5 ans dont les deux parents ou le parent seul résident au Canada depuis moins de 5 ans sur le nombre total d'enfants.

Le terme « immigrants » désigne les personnes nées à l’extérieur du Canada qui sont ou qui ont déjà été immigrants reçus ou résidents permanents, c'est-à-dire des personnes à qui les autorités de l'immigration ont accordé le droit de résider au Canada en permanence.

Fermer

Fait saillant provincial

Entre 1996 et 2006, la proportion d'enfants de 0 à 5 ans du Québec dont les deux parents ou le parent seul résident au Canada depuis moins de 5 ans a évolué à la hausse, passant de 1,3 % à 2,7 %. En 2016, on observe une proportion similaire à celle de 2006 (2,7 %).

 

Fait saillant régional synthèse

Entre 1996 et 2006, une évolution à la hausse a été observée dans les régions de la Capitale-Nationale, de la Mauricie, de l’Estrie, de Montréal, de l’Outaouais, de Laval, de la Montérégie et du Centre-du-Québec. Par contre, dans les régions du Bas-Saint-Laurent, du Saguenay–Lac-Saint-Jean, de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Côte-Nord, du Nord-du-Québec, de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, de Chaudière-Appalaches et de Lanaudière, la proportion d'enfants de 0 à 5 ans du Québec dont les deux parents ou le parent seul résident au Canada depuis moins de 5 ans est restée relativement stable, soit autour de 0,2 % ou moins, entre 1996 et 2006.

Par ailleurs, on note que dans la Capitale-Nationale, la Mauricie, l’Outaouais, l’Abitibi-Témiscamingue, Chaudière-Appalaches, Laval, Lanaudière et la Montérégie, la proportion d'enfants de 0 à 5 ans du Québec dont les deux parents ou le parent seul résident au Canada depuis moins de 5 ans en 2016 est relativement plus élevée que celle de 2006. À l’inverse, dans les régions de l’Estrie, de Montréal, des Laurentides et du Centre-du-Québec, la proportion observée en 2016 est relativement plus faible que celle de 2006.

 
Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!