Observatoire des tout-petits

Proportion de naissances ayant au moins un parent né à l'étranger

Définition de l’indicateur

Naissances pour lesquelles le lieu de naissance d'un ou des deux parents n'est pas le Canada parmi l'ensemble des naissances.

Cela comprend les cas où un parent est né à l'étranger et l'autre est non déclaré.

Fait saillant provincial

Au Québec, la proportion de naissances ayant au moins un parent né à l'étranger a connu une augmentation au cours des quatre dernières décennies. En 2019, 33 % des bébés ont au moins un parent né à l'extérieur du Canada. En comparaison, la proportion était de près de 20 % des naissances en 1997. L'augmentation entre 1996 et 1997 s'explique en grande partie par un changement de méthodologie.

 

Fait saillant régional synthèse

Deux régions se démarquent avec des proportions de naissances ayant au moins un parent né à l'étranger beaucoup plus élevées que dans le reste du Québec. Montréal est la région qui affiche la part la plus élevée. Elle est suivie de Laval dont la part est aussi particulièrement forte. Au début des années 2000, la part de Laval était plutôt comparable à celle du reste du Québec. L'Outaouais, la Montérégie, la Capitale-Nationale, l'Estrie, les Laurentides et Lanaudière affichent des proportions un peu plus élevées que dans la plupart des autres régions, bien qu'inférieures à celle du reste du Québec. La proportion de naissances ayant au moins un parent né à l'étranger est en hausse dans la plupart des régions du Québec.