Observatoire des tout-petits

Concomitance annuelle des formes de violence conjugale envers la mère, envers le père auxquelles les enfants de 6 mois à 5 ans ont été exposés

Définition de l’indicateur

Nombre d'enfants âgés de 6 mois à 5 ans selon le nombre de formes différentes de violence conjugale envers la mère/le père auxquelles ils ont été exposés parmi l'ensemble des enfants âgés de 6 mois à 5 ans.

L’exposition à la violence conjugale fait référence aux enfants qui ont connaissance ou qui sont témoins d’actes de violence conjugale à l'endroit du parent (mère/père) de la part d'un partenaire ou d'un ex-partenaire amoureux. 

La concomitance annuelle de l’exposition des enfants à la violence conjugale a été mesurée par le nombre (0, 1, 2, 3 et plus) de formes différentes de violence conjugale (physique, sexuelle, psychologique et verbale, de contrôle, financière) auxquelles l’enfant a été exposé, envers la mère lorsque celle-ci était la répondante, et envers le père lorsque celui-ci était le répondant. 

Fait saillant provincial

La vaste majorité des enfants québécois de 6 mois à 5 ans (95 %) n’ont pas été exposés à de la violence conjugale envers la mère en 2018. Environ 3,8 % ont été exposés à une forme, 1,3 %* à deux formes et 0,3 %** à trois formes ou plus.
La vaste majorité des enfants québécois de 6 mois à 5 ans (96 %) n’ont pas été exposés à de la violence conjugale envers le père en 2018. La proportion des enfants de ce groupe d'âge qui a été exposée à trois formes de violence conjugale ou plus envers le père est quasi-inexistante.