Observatoire des tout-petits

Proportion de mères/pères d'enfants âgés de 5 ans ou moins qui croient qu’il devrait y avoir une loi qui permet aux parents d’employer la force pour corriger un enfant

Définition de l’indicateur

Nombre de mères/pères d’enfants âgés de 5 ans et moins qui croient qu’il devrait y avoir une loi qui permet aux parents d’employer la force pour corriger un enfant parmi l’ensemble des mères/pères d’enfants âgés de 5 ans ou moins.

Fait saillant provincial

La proportion de mères d'enfants âgés de 5 ans ou moins qui croient qu'il devrait y avoir une loi qui permet aux parents d’employer la force pour corriger un enfant a diminué en 2018 par rapport au niveau de 2004 (7 % c. 17 %)*. Un constat similaire est fait chez les pères (10 %* c. 21 %). Tout comme en 2004, on n’observe pas de différence statistiquement significative entre les proportions de mères et de pères qui sont en faveur d’une telle loi en 2018. Une telle différence avait cependant été observée en 2012, alors que les pères se montraient plus favorables à une telle loi que les mères (13 % c. 8 %). Il apparaît que la majorité des mères et des pères d'enfants âgés de 5 ans ou moins ne sont pas en faveur d’une loi permettant aux parents d’employer la force pour corriger un enfant**.