Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Taux d'élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation (EHDA) de la maternelle 5 ans

Définition de l’indicateur

Nombre d'élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation à la maternelle 5 ans parmi le nombre d'élèves à la maternelle 5 ans du réseau d'enseignement public.

Fermer

Fait saillant provincial

Au Québec, en 2016-2017, 4 888 élèves de maternelle 5 ans sont handicapés ou en difficulté d'adaptation (EHDA), soit 5,8% de l'ensemble des élèves de maternelle 5 ans (réseau public). Cette proportion est demeurée stable entre les années 2011-2012 à 2016-2017. Environ la moitié de ces élèves (2 610 en 2016-2017) présentent un handicap alors que l'autre moitié font l'objet d'un plan d'intervention (sans avoir de code de difficulté correspondant à un handicap ou trouble grave du comportement).

 

Fait saillant régional synthèse

En 2016-2017, la plupart des régions affichent un taux d'élèves (de la maternelle 5 ans) handicapés ou en difficulté d'adaptation similaire à celui de l'ensemble du Québec, à l'exception de deux régions (Nord-du-Québec et Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine) qui affichent des taux inférieurs à celui de l'ensemble du Québec et de quatre régions (Saguenay-Lac-Saint-Jean, Mauricie, Abitibi-Témiscamingue et Laval) qui affichent des taux supérieurs à celui de l'ensemble du Québec.

 

Source des données

Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES), Territoires, statistiques et enquêtes (TSE), Direction générale des Statistiques, des Études et de la Géomatique (DGSEG), Direction des Indicateurs et des Statistiques (DIS), Portail informationnel, Système Charlemagne.

Source fait saillant provincial

Observatoire des tout-petits

Source fait saillant régional

Observatoire des tout-petits

Notes

Les données du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur font en fait référence aux enfants handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA). Cependant, les difficultés d’apprentissage ne s’appliquent pas aux enfants de la maternelle 5 ans, alors l'acronyme EHDA est employé dans ce cas-ci.

Élèves handicapés et élèves ayant des troubles graves du comportement : Pour déclarer un élève handicapé (déficiences de diverses natures : intellectuelle, langagière, motrice grave, visuelle, etc.) ou comme ayant des troubles graves du comportement (comportements agressifs ou destructeurs de nature antisociale), les trois conditions suivantes sont essentielles pour fins de financement octroyé pour ces élèves : 1- D'abord une évaluation diagnostique doit avoir été réalisée par un personnel qualifié. Les conclusions de cette évaluation servent à préciser la nature de la déficience ou du trouble; 2- Ensuite, des incapacités et des limitations doivent découler de la déficience ou du trouble se manifestant sur le plan scolaire. Ces incapacités et ces limitations restreignent ou empêchent les apprentissages de l'élève au regard du Programme de formation de l'école québécoise ainsi que le développement de son autonomie et de sa socialisation; 3- Enfin, des mesures d'appui doivent être mises en place pour réduire les inconvénients dus à la déficience ou au trouble de l'élève, c'est-à-dire pour lui permettre d'évoluer dans le milieu scolaire malgré ses incapacités ou ses limitations. Ainsi, des élèves pour lesquels un diagnostic conforme a été établi mais dont le dossier ne respecte pas les autres critères ne font pas partie des données compilées par le MEES  (Source : L'organisation des services éducatifs aux élèves à risque et aux élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage (EHDAA), Gouvernement du Québec, Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport, 2007). **Pour obtenir la définition complète des différents types de handicaps et troubles graves du comportement, consulter les pages 12 à 23.

Élèves avec un PI sans code de difficulté : élèves pour lesquels un plan d'intervention est établi sans code de difficulté (correspondant à un handicap ou trouble grave du comportement).

Les données régionales sont présentées par région administrative de l'établissement fréquenté et non par région administrative de résidence des élèves à la maternelle 5 ans.

Note tableau régional

Un critère de 1,5 EHDA pour 100 enfants à la maternelle a été appliqué pour identifier les taux qui sont inférieurs ou supérieurs au taux de l'ensemble du Québec en 2016-2017 (écart supérieur à 1,5%).
Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!