Observatoire des tout-petits

Répartition des enfants de maternelle 5 ans selon leur état de développement dans le sous-domaine « Habiletés motrices fines et globales »

Définition de l’indicateur

Nombre d’enfants de maternelle 5 ans selon leur état de développement dans le sous-domaine « Habiletés motrices fines et globales » parmi l’ensemble des enfants de maternelle 5 ans.

Cet indicateur permet de classer les enfants en trois catégories définies sur la base des compétences et des habiletés relatives au sous-domaine « Habiletés motrices fines et globales » :

- « ceux qui répondent aux attentes développementales ou qui les excèdent » (pour la plupart ou à l’ensemble des items du sous-domaine);

- « ceux qui répondent à environ la moitié des attentes (pour quelques-uns des items du sous-domaine);

- « ceux qui répondent mal aux attentes développementales » (pour aucun ou très peu des items du sous-domaine).

Fait saillant provincial

Selon les seuils établis pour le sous-domaine des « Habiletés motrices fines et globales », pas loin des trois quarts des enfants à la maternelle au Québec en 2017 (73 %) répondent à toutes ou presque toutes les attentes de ce sous-domaine, 19 % à quelques attentes et 8 %, à très peu ou aucune des attentes.

La proportion d’enfants qui répondent à toutes ou presque toutes les attentes développementales augmente à chaque groupe d’âge et à l’inverse, la proportion d’enfants qui répondent seulement à quelques attentes ou à très peu ou aucune des attentes, diminue à chaque groupe d’âge. Par ailleurs, les filles sont plus susceptibles que les garçons de répondre à toutes ou presque les attentes (81 % c. 66 %) en ce qui concerne les habiletés motrices fines et globales et à l’inverse, les garçons sont plus nombreux, en proportion, que les filles à répondre à seulement quelques attentes (23 % c. 14 %) ou encore à très peu ou aucune des attentes (11 % c. 5%).

 
 

Fait saillant régional synthèse

Les enfants de maternelle des régions du Saguenay ─Lac-Saint-Jean, de la Capitale-Nationale, de la Mauricie, de Montréal, de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Côte-Nord, de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine sont proportionnellement plus nombreux à répondre à toutes ou presque toutes les attentes du sous-domaine « Habiletés motrices fines et globales » que ceux du reste du Québec. À l’inverse, on retrouve des proportions moins élevées d’enfants de maternelle répondant à toutes ou presque toutes les attentes dans les régions de l’Outaouais, du Nord-du-Québec, de Lanaudière et de la Montérégie que dans le reste du Québec. Quant aux régions de Chaudière-Appalaches  et du Centre-du-Québec, elles se distinguent du reste du Québec par une proportion moins élevée d’enfants qui répondent à très peu ou aucune des attentes. La région des Laurentides, quant à elle, se distingue du reste du Québec par une proportion plus élevée d’enfants qui répondent à très peu ou aucune des attentes.