Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Répartition des enfants de maternelle 5 ans selon leur état de développement dans le sous-domaine « Habiletés motrices fines et globales »

Définition de l’indicateur

Nombre d’enfants de maternelle 5 ans selon leur état de développement dans le sous-domaine « Habiletés motrices fines et globales » parmi l’ensemble des enfants de maternelle 5 ans.

Cet indicateur permet de classer les enfants en trois catégories définies sur la base des compétences et des habiletés relatives au sous-domaine « Habiletés motrices fines et globales » :

- « ceux qui répondent aux attentes développementales ou qui les excèdent » (pour la plupart ou à l’ensemble des items du sous-domaine);

- « ceux qui répondent à environ la moitié des attentes (pour quelques-uns des items du sous-domaine);

- « ceux qui répondent mal aux attentes développementales » (pour aucun ou très peu des items du sous-domaine).

Fermer

Fait saillant provincial

Selon les seuils établis pour le sous-domaine des « Habiletés motrices fines et globales », pas loin des trois quarts des enfants à la maternelle au Québec en 2017 (73 %) répondent à toutes ou presque toutes les attentes de ce sous-domaine, 19 % à quelques attentes et 8 %, à très peu ou aucune des attentes.

La proportion d’enfants qui répondent à toutes ou presque toutes les attentes développementales augmente à chaque groupe d’âge et à l’inverse, la proportion d’enfants qui répondent seulement à quelques attentes ou à très peu ou aucune des attentes, diminue à chaque groupe d’âge. Par ailleurs, les filles sont plus susceptibles que les garçons de répondre à toutes ou presque les attentes (81 % c. 66 %) en ce qui concerne les habiletés motrices fines et globales et à l’inverse, les garçons sont plus nombreux, en proportion, que les filles à répondre à seulement quelques attentes (23 % c. 14 %) ou encore à très peu ou aucune des attentes (11 % c. 5%).

 
 

Fait saillant régional synthèse

Les enfants de maternelle des régions du Saguenay ─Lac-Saint-Jean, de la Capitale-Nationale, de la Mauricie, de Montréal, de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Côte-Nord, de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine sont proportionnellement plus nombreux à répondre à toutes ou presque toutes les attentes du sous-domaine « Habiletés motrices fines et globales » que ceux du reste du Québec. À l’inverse, on retrouve des proportions moins élevées d’enfants de maternelle répondant à toutes ou presque toutes les attentes dans les régions de l’Outaouais, du Nord-du-Québec, de Lanaudière et de la Montérégie que dans le reste du Québec. Quant aux régions de Chaudière-Appalaches  et du Centre-du-Québec, elles se distinguent du reste du Québec par une proportion moins élevée d’enfants qui répondent à très peu ou aucune des attentes. La région des Laurentides, quant à elle, se distingue du reste du Québec par une proportion plus élevée d’enfants qui répondent à très peu ou aucune des attentes.

 
 

Source des données

Institut de la statistique du Québec, Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle, 2012-2017.

Source fait saillant provincial

Institut de la statistique du Québec

Source fait saillant régional

Institut de la statistique du Québec

Mise en garde

Il est déconseillé de comparer les régions entre elles; les résultats de telles comparaisons pourraient être erronés.

Notes

Nord-du-Québec : Les enfants des commissions scolaires Crie et Kativik sont exclus.

Notes graphiques

Certaines régions affichent un coefficient de variation entre 15 % et 25% (interpréter avec prudence) ou supérieur à 25 % (estimation imprécise, fournie à titre indicatif seulement). Télécharger le tableau des données régionales pour plus d’information.

Fermer

Inscrivez-vous

à notre infolettre pour
ne rien manquer
Je m'abonne!