Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Camil Bouchard explique l'origine de l'Observatoire des tout-petits.

Historique

La nécessité de créer un observatoire afin de mieux connaître la réalité des tout-petits et les environnements dans lesquels ils évoluent est avancée pour la première fois en 2010 par Camil Bouchard, auteur du rapport Un Québec fou de ses enfants.

Un an plus tard, le Commissaire à la santé et au bien-être abonde dans le même sens et appelle à un leadership fort en périnatalité et petite enfance. La Fondation Lucie et André Chagnon y voit une occasion de remplir sa mission d’information et de sensibilisation et accepte de soutenir financièrement le développement d’un tableau de bord réunissant les données les plus pertinentes sur les tout-petits.

Le travail est colossal et exige la contribution de nombreux chercheurs et professionnels des secteurs de la petite enfance, de la santé, des services sociaux et de l’éducation. Plusieurs partenaires des secteurs communautaire, associatif et public sont également engagés dans le projet :

  • Association québécoise des centres de la petite enfance
  • Association québécoise d’établissements de santé et de services sociaux du Québec
  • Association des centres jeunesse du Québec
  • Avenir d’enfants
  • Institut de la statistique du Québec
  • Institut national de santé publique du Québec
  • Ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
  • Ministère de la Famille
  • Ministère de la Santé et des Services sociaux
  • Réseau pour un Québec Famille

Les assises scientifiques établies et la réaction des divers milieux confirment la pertinence de mettre sur pied un observatoire sur la petite enfance. En décembre 2014, la Fondation Lucie et André Chagnon décide d’aller de l’avant avec le projet.

Le 18 avril 2016, l’Observatoire des tout-petits voyait le jour.