Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Blessures et
accidents

Les traumatismes physiques non intentionnels sont les causes les plus fréquentes de mortalité et de morbidité chez les enfants de plus d’un an.

Lire la suite

Une portion importante de ces traumatismes présente un niveau de sévérité suffisamment élevé pour justifier une hospitalisation. Le taux d'hospitalisation est plus grand chez les enfants de milieux défavorisés. Aux coûts financiers associés aux traumatismes non intentionnels nécessitant une hospitalisation, s'ajoutent des coûts humains importants : perte de la qualité de vie des enfants, douleur engendrée par les traumatismes, pertes de fonctionnement moteur ou cognitif, séquelles physiques et psychologiques, incapacités provisoires ou permanentes, etc. Les traumatismes crâniens en particulier sont associés à de nombreuses conséquences dommageables pour la santé et le développement des enfants (difficultés de langage, déficit de l’attention, agressivité, dépression, anxiété, etc.).

Recension

Bibliothèques du CHU Sainte-Justine

Rédaction

Observatoire des tout-petits

Références

Deal et al. (2000). Unintentional injuries in childhood : analysis and recommandations. The Future of Children, 10(1), 4-22. Disponible ici  

Gold, JI. (2008). The impact of unintentional pediatric trauma: a review of pain, acute stress, and posttraumatic stress. J Pediatr Nurs., 23(2), 81-91.

Institut national de santé publique du Québec (2009). Les traumatismes chez les enfants et les jeunes québécois âgés de 18 ans et moins : état de situation, Direction du développement des individus et des communautés, 129 p. Disponible ici

Martin-Herz, SP et al. (2012). Health-related quality of life in children and adolescents following traumatic injury : a review. Clin Child Fam Psychol Rev., 15(3), 192-214.

Garcia, D.,  Hungerford, G. M. et al. (2015). Topical review : negative behavioral and cognitive outcomes following traumatic brain injury in early childhood. J Pediatr Psychol, 40(4), 391-397.

Fermer

Taux d'hospitalisation pour traumatismes non intentionnels chez les enfants âgés de 0 à 4 ans

Au Québec, le taux annuel moyen d'hospitalisation pour traumatismes non intentionnels a diminué de façon significative entre les périodes 1991-1994 et 2012-2015, passant de 520 à 344 hospitalisations pour 100 000 enfants âgés de 0 à 4 ans.

En savoir plus