Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Mortalité
juvénile

La mortalité juvénile renvoie aux décès d’enfants âgés de 1 à 4 ans.

Lire la suite

Les principales causes naturelles de mortalité juvénile dans les pays industrialisés sont les malformations congénitales, les cancers, les troubles neurologiques (méningite, paralysie cérébrale), respiratoires (pneumonie, grippe) ou cardiovasculaires, et les infections. Les accidents de transport et les noyades sont les principales causes de décès accidentels chez les jeunes enfants. Il existe de nombreux facteurs de risque de la mortalité juvénile dont certains sont reliés à la mère (origine ethnique, faible statut socioéconomique, etc.) et à l’enfant (sexe – garçon, prématurité, faible poids à la naissance, troubles de développement, etc.). Un environnement physique malsain (trafic routier, pollution, etc.) et la piètre qualité des services sont aussi des facteurs pouvant contribuer, le cas échéant,  à la mortalité juvénile.

Recension

Bibliothèques du CHU Sainte-Justine

Rédaction

Observatoire des tout-petits

Références

Sidebotham, P.,  Fraser, J. et al. (2014). Patterns of child death in England and Wales. Lancet, 384(9946), 904-914.

Sidebotham, P.,  Fraser, J. et al. (2014). Understanding why children die in high-income countries. Lancet, 384(9946), 915-927.

Yu, Y. et al. (2016). Mortality in Children Aged 0-9 Years: A Nationwide Cohort Study from Three Nordic Countries. PLoS One11(1).

Fermer

Taux de mortalité juvénile

Du milieu des années 1970 au milieu des années 1990, le taux de mortalité juvénile a reculé environ de moitié. Ensuite, du milieu des années 1990 à 2014, la mortalité juvénile a connu une autre diminution relative de 50 % et se situe, en 2014, à environ un décès pour 6 000 enfants.

En savoir plus