Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Mortalité
infantile

La mortalité infantile réfère aux décès d’enfants, nés vivants, de moins d’un an.

Lire la suite

Elle comprend la mortalité néonatale et la mortalité postnéonatale. La mortalité néonatale  renvoie aux décès d’enfants survenant moins de 28 jours après la naissance (mortalité néonatale précoce – décès dans les 0-6 jours, et mortalité néonatale tardive – décès dans les 7-27 jours). La mortalité postnéonatale quant à elle concerne les décès d’enfants survenant entre les 28 et 364 jours de vie. Il existe plusieurs causes de décès infantiles dont la septicémie (infection généralisée de l’organisme), les problèmes neurologiques (paralysie cérébrale), respiratoires (pneumonie, grippe) ou cardiovasculaires, les infections, les cancers, la mort subite du nourrisson, etc. Certains facteurs de risque de la mortalité infantile ont trait aux caractéristiques de la mère : origine ethnique, obésité, faible statut socioéconomique, etc. D’autres facteurs de risque appartiennent au nouveau-né et aux conditions de naissance : sexe (garçon), prématurité, faible poids à la naissance, hypotrophie néonatale, naissances multiples, présence de malformation, troubles de développement ou handicap, etc. Un environnement physique malsain (trafic routier, pollution, changements climatiques, etc.) et la piètre qualité des services sont aussi des facteurs pouvant contribuer, le cas échéant,  à la mortalité infantile.

Recension

Bibliothèques du CHU Sainte-Justine

Rédaction

Observatoire des tout-petits

Références

Aune, D.,  Saugstad, O. D. et al. (2014). Maternal body mass index and the risk of fetal death, stillbirth, and infant death: a systematic review and meta-analysis. JAMA, 311(15), 1536-1546.

Bakhuizen, S. E., de Haan, T. R.  et al. (2014). Meta-analysis shows that infants who have suffered neonatal sepsis face an increased risk of mortality and severe complications. Acta Paediatr, 103(12), 1211-1218.

Fatttore, G.,  Numerato, D. et al. (2015). Variations and Determinants of Mortality and Length of Stay of Very Low Birth Weight and Very Low for Gestational Age Infants in Seven European Countries. Health Econ, 24(2), 65-87.

MacDorman, M. F. et  Gregory, E. C. (2015). Fetal and Perinatal Mortality: United States, 2013. Natl Vital Stat Rep, 64(8), 1-24.

Sidebotham, P., Fraser, J. et al. (2014). Understanding why children die in high-income countries. Lancet, 384(9946), 915-927.

Fermer

Taux de mortalité infantile

Du milieu des années 1970 au milieu des années 1990, les composantes de la mortalité infantile ont toutes reculé environ de moitié. Depuis, le taux de mortalité néonatale, tant précoce que tardive, est demeuré relativement stable tandis que la mortalité postnéonatale a reculé encore du tiers environ. Le léger déclin de la mortalité infantile observé au cours des 15 dernières années est donc exclusivement issu des gains enregistrés entre le 2e mois de vie et le 1er anniversaire (mortalité postnéonatale).

En savoir plus