Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Naissances de
faible poids

Le faible poids à la naissance (< 2 500 grammes) peut avoir de nombreuses répercussions sur la santé et le développement des enfants.

Lire la suite

Les enfants nés avec un faible poids sont plus à risque de présenter des retards ou des difficultés concernant leurs fonctions cognitives (attention, fonctions exécutives, etc.). Il en est de même pour leur développement neuromusculaire et moteur : risque accru de présenter des problèmes sur le plan de la vision, des habiletés motrices, de la coordination, etc. Le très faible poids à la naissance  (< 1 500 grammes) est associé à de moins bonnes fonctions langagières (compréhension du vocabulaire, capacité à s’exprimer, etc.); ces difficultés peuvent perdurer jusqu’à l’âge scolaire. Le très faible poids à la naissance augmente aussi le risque d’effets délétères pour le développement global de l’enfant (mémoire, habiletés motrices, fonctions exécutives, etc.). Les bébés nés avec un très faible poids sont aussi plus à risque de présenter des problèmes de santé tels que des infections néonatales (septicémie, méningite, etc.).

Recension

Bibliothèques du CHU Sainte-Justine

Rédaction

Observatoire des tout-petits

Références

Barre, N., Morgan, A.  et al. (2011). Language abilities in children who were very preterm and/or very low birth weight: a meta-analysis. J Pediatr, 158(5), 766-774 e761.  

de Kieviet, J. F.,  Zoetebier, L. et al. (2012). Brain development of very preterm and very low-birthweight children in childhood and adolescence: a meta-analysis. Dev Med Child Neurol, 54(4), 313-323.  

Maitra, K., Park, H. Y. et al. (2014). Difficulty in mental, neuromusculoskeletal, and movement-related school functions associated with low birthweight or preterm birth: a meta-analysis. Am J Occup Ther, 68(2), 140-148.  

van Vliet, E. O.,  de Kieviet, J. F. et al. (2013). Perinatal infections and neurodevelopmental outcome in very preterm and very low-birth-weight infants: a meta-analysis. JAMA Pediatr, 167(7), 662-668.   

Fermer

Proportion de naissances de faible poids

Au Québec, la proportion de naissances de faible poids a peu varié au cours des trois dernières décennies. Depuis 1999, elle se maintient sous la barre des 6 %.

En savoir plus