Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Modalité
de naissance

La césarienne est une intervention chirurgicale majeure qui comporte des risques pour la santé de la mère et de l’enfant de même que pour le développement de l’enfant.

Lire la suite

Un nourrisson né par césarienne est plus à risque d’hypoglycémie, de difficultés respiratoires et de résultats plus faibles au test d’Apgar. Il est aussi plus à risque de requérir des soins intensifs. La césarienne peut également occasionner des difficultés à l’allaitement. En vieillissant, les enfants nés par césarienne sont plus à risque de souffrir d’asthme et de diabète de type 1 et d’éprouver des difficultés d’apprentissage nécessitant un suivi spécialisé. Enfin, le fait d’avoir eu recours à la césarienne lors d’une grossesse antérieure est relié à un risque plus grand de mortinatalité lors d’une grossesse subséquente par rapport à l’accouchement vaginal.

Recension

Bibliothèques du CHU Sainte-Justine

Rédaction

Observatoire des tout-petits

Références

Lavender, T.,  Hofmeyr, G. J. et al. (2012). Caesarean section for non-medical reasons at term. The Cochrane database of systematic reviews3: CD004660-CD004660. 

Kapellou, O. (2011). Effect of caesarean section on brain maturation. Acta Paediatr, 100(11), 1416-1422.  

Chien, L. N.,  Lin H. C. et al. (2015). Risk of autism associated with general anesthesia during caesarean delivery: a population-based birth-cohort analysis. J Autism Dev Disord, 45(4), 932-942.  

Moraitis, A. A.,  Oliver-Williams, C. et al. (2015). Previous caesarean delivery and the risk of unexplained stillbirth: retrospective cohort study and meta-analysis. BJOG122(11), 1467-1474.

O'Neill, S. M.,  Kearney, P. M. et al. (2013). Caesarean delivery and subsequent stillbirth or miscarriage: systematic review and meta-analysis. PLoS One, 8(1): e54588.

Fermer

Taux de césarienne

Le taux de césarienne est en hausse au Québec. Il est passé de 20,9 césariennes pour 100 accouchements en 2002 à 24,6 césariennes pour 100 accouchements en 2014, ce qui représente une augmentation significative du taux de césariennes de 3,7 pour 100 accouchements. 

En savoir plus