Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish

Monoparentalité

La monoparentalité maternelle, en cooccurrence avec la pauvreté et des interactions mère-enfant plus difficiles, serait associée à un stress accru ressenti chez les enfants d’âge préscolaire et par conséquent à une plus grande difficulté à gérer les émotions chez ces derniers.

Lire la suite

L’occupation d’un emploi par la mère agirait comme facteur de protection contre l’apparition de symptômes dépressifs, en plus de renforcer le sentiment de compétence parentale chez la mère.  Une meilleure santé mentale de la mère serait associée à de meilleures relations interpersonnelles entre la mère et le père de l’enfant, à une augmentation de la fréquence des visites du père à l’enfant, ainsi qu’à une amélioration du comportement de l’enfant et de son développement cognitif à l’âge scolaire.

Recension

Centre de liaison sur l’intervention et la prévention psychosociales (CLIPP)

Rédaction

Centre de liaison sur l’intervention et la prévention psychosociales (CLIPP) et Observatoire des tout-petits

Références

Jackson, A. P., et Scheines, R. (2005). Single Mothers’ Self-Efficacy, Parenting in the Home Environment, and Children's Development in a Two-Wave Study. Social Work Research, 29(1), 7.

Zalewski, M., Lengua, L. J., Fisher, P. A., Trancik, A., Bush, N. R., et Meltzoff, A. N. (2012). Poverty and single parenting: Relations with preschoolers’ cortisol and effortful control. Infant and Child Development, 21(5), 537–554.

Fermer

Proportion d'enfants âgés de 0 à 4 ans vivant dans une famille monoparentale

La proportion d'enfants âgés de 0 à 4 ans vivant dans une famille monoparentale a connu une diminution entre 2001 et 2011 et est passée de 14,6 % à 12,5 %.

En savoir plus