Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish
	Vidéo : Marie Rhéaume souhaite un meilleur accès aux services pour les familles
20 juin 2017

Vidéo : Marie Rhéaume souhaite un meilleur accès aux services pour les familles

Marie Rhéaume, directrice générale du Réseau pour un Québec Famille, réagit à la sortie du plus récent dossier de l'Observatoire des tout-petits consacré à la maltraitance des enfants québécois de 0 à 5 ans. Lors d'un « colloque inversé » organisé par le RQF à l'occasion de la Semaine québécoise des familles où des parents de tous les profils étaient invités à prendre la parole, Mme Rhéaume a pu prendre le pouls de ce que les familles vivent au quotidien et du stress qu'elles subissent.

« On entend beaucoup parler de troubles anxieux, de dépression, de « burn out parental ». Quand on sait que le taux d'endettement des ménages est de 165 %, on peut penser qu'une séparation, une perte d'emploi augmente considérablement le stress », rappelle-t-elle.

Dans ce contexte, sachant que le stress associé au rôle parental constitue l'un des facteurs de risque liés à la maltraitance des tout-petits, la question de l'accès aux services demeure préoccupante, à son avis, d'autant plus que les listes d'attente peuvent être de 18 à 24 mois.

« Mon souhait, c'est que les familles puissent disposer de services et d'une réponse à leurs besoins au moment où elles en expriment le besoin. Qu'elles sachent qu'elles peuvent compter sur ces services », insiste-t-elle.

Écouter l'entrevue