Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish
	Le Fonds monétaire international recommande au gouvernement du Canada d’injecter plus d’argent dans les services de garde
28 août 2017

Le Fonds monétaire international recommande au gouvernement du Canada d’injecter plus d’argent dans les services de garde

Le FMI recommande au gouvernement d’investir 8 milliards de dollars par année afin de permettre une meilleure accessibilité aux garderies subventionnées pour les familles démunies. Cet investissement permettrait également d’améliorer l’accès à l’emploi aux mères.

En effet, même si le FMI loue les initiatives pour les familles prises par le gouvernement fédéral telles que l’Allocation canadienne pour enfant, il juge celles-ci insuffisantes et considère qu’elles n’incitent pas nécessairement les mères à retourner sur le marché du travail. Ottawa s’engage présentement à investir 7,5 millions de dollars sur 11 ans pour réduire les coûts des places en garderie, ce qui est trop peu selon le FMI.

La somme de 8 milliards par année recommandée par les chercheurs du Fond monétaire international doit être vue comme un investissement qui stimulera la croissance économique. Elle devrait permettre d’atteindre les objectifs fixés, soit de réduire de 40% le coût d’une place en garderie et d’ainsi permettre d’augmenter la présence des femmes sur le marché du travail.

Près de 150 000 femmes scolarisées choisissent de rester à la maison plutôt que de réintégrer le marché du travail à cause des coûts élevés d’une place en garderie. Les investissements demandés par le FMI permettraient à ces femmes une meilleure participation à l’économie canadienne, en favorisant l’instauration d’un système de garderies subventionnées s’inspirant du modèle québécois, qui a fait ses preuves.

En savoir plus