Observatoire des tout-petits

Afficher le menu
ENEnglish
	Cartographier la vulnérabilité des enfants au Québec
27 mai 2017

Cartographier la vulnérabilité des enfants au Québec

Une étude rendue publique lors du 5e Symposium de pédiatrie sociale en communauté a permis à des chercheurs de cartographier la vulnérabilité infantile à l’échelle du Québec.

Tonino Esposito, professeur adjoint à l'École de service social de l'Université de Montréal, et Catherine Roy, de l'Université McGill, ont lancé une recherche afin de savoir où se trouvaient les enfants les plus à risque sur le plan de la pauvreté sociale et économique au Québec, à la demande de la Fondation du Dr Julien.

On y découvre entre autres que de toutes les régions du Québec, c'est à Montréal-Nord que l'on trouve la population d'enfants les plus vulnérables sur les plans de la pauvreté sociale et économique. De plus, parmi les 30 quartiers ayant des indices de défavorisation socioéconomique chez les enfants les plus élevés, 16 sont situés à Montréal.

Les chercheurs ont mesuré le niveau de défavorisation socioéconomique par territoire de CLSC au Québec en utilisant des données comme le revenu médian des familles. Ces données ont ensuite été pondérées en fonction de la proportion d'enfants sur chaque territoire.

Nombre de ménages québécois recevant des prestations d'aide de dernier recours : 307 108, dont 89 238 enfants

Toutefois, les communautés autochtones ont été exclues de l'étude par les chercheurs, en raison des difficultés d'accès aux données. Des travaux parallèles sont en cours à ce sujet.

En savoir plus